Sécurité à l’hôtel de Ville de Québec: un comité sera formé

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour les élus de Québec, réunis vendredi matin en comité plénier pour discuter de la sécurité à l’hôtel de ville, pas question d’exclure les citoyens de la salle du conseil municipal.

Le chef de la police de Québec, Michel Desgagné, a présenté vendredi matin en comité plénier les recommandations, sur le plan de sécurisation physique de l’Hôtel de Ville de Québec. (Photo Véronique Demers)

Autant les conseillers de l’Équipe Labeaume que les conseillers indépendants étaient sur la même longueur d’ondes. «Il n’est pas question d’exclure les citoyens de la salle du conseil municipal», a tranché la conseillère indépendante Anne Guérette. «Ça fait 17 ans que je fais de la politique municipale, et je ne peux concevoir que les citoyens ne puissent entrer dans la salle du conseil», a renchéri Richard Côté, conseiller responsable de la sécurité à la Ville de Québec.

Vestiaire obligatoire et arche de métal

De son côté, le Service de police de Québec recommande plutôt que les citoyens assistent à la séance du conseil dans une salle attenante et qu’ils viennent tour à tour poser leur question dans la salle du conseil.

Toutefois, si la décision est de maintenir l’accès public à la salle du conseil, le chef de police de Québec, Michel Desgagné, a précisé l’importance de mettre en place deux agents de sécurité, l’un à l’accueil et l’autre à la porte de la section de la mairie, un vestiaire obligatoire avec consigne de sacs à dos, bagages, ainsi qu’une arche de détection de métal à la porte de la mairie.

«En dépit de ces dispositions, ça n’assure pas le même niveau de sécurité que la première option», a mentionné M. Desgagné.

Cette réflexion fait suite aux événements survenus à l’hôtel de Ville de Québec, où des manifestants ont tenté d’entrer massivement dans la salle du conseil de ville, retenus dans les escaliers notamment par le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron, mais aussi à la fusillade survenue récemment au Métropolis, lors du discours de Pauline Marois.

Comité d’experts

Afin de trouver des solutions concrètes à ce sujet, un comité formé de diverses instances sera prochainement constitué.

«Il y a un problème de gouvernance; six services de la ville sont concernés. Il faut confier un mandat clair au conseil et au chef de police, qu’ils s’assoient avec les gens concernés. Est-ce que le comité sera formé au prochain conseil? Ça reste à voir», a indiqué le maire Labeaume, en marge du comité plénier, vendredi.

Groupe Québec Hebdo.

Recommandations de la police pour les séances du conseil municipal

- Deux agents de sécurité (l’un à l’accueil et l’autre à la porte de la mairie) - Vestiaire obligatoire avec consigne de sacs à dos, bagages - Arche de détection de métal à la porte de la mairie

Organisations: Service de police de Québec, Groupe Québec Hebdo.Recommandations

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel
    18 septembre 2012 - 16:53

    Si c'est pour protéger les citoyens et les échevins de l'opposition contre les invectives du maire de Québec, alors je suis d'accord avec la nomination de ce comité.