Étude de faisabilité de tramway : trois consortiums choisis

Isabelle
Isabelle Chabot
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À la suite des appels d’offres lancés en avril, les trois consortiums chargés de l’étude de faisabilité du projet de tramway à Québec et Lévis sont dévoilés. Il s‘agit de Roche, SNC-Lavalin et Egis Rail pour la partie concernant la faisabilité technique, du Groupe MMM et Deloitte pour les modes de réalisation et des financements ainsi que CIMA+, Aecom et Setec en ce qui a trait aux impacts du tramway.

Divisée en trois lots, l’étude coûtera 5 M$. De cette somme, le ministère des Transports du Québec financera 4,4 M$ et l’excédent sera assumé par Hydro-Québec et le RTC. Les résultats sont attendus pour la fin de l’année 2014. Le calendrier de travail sera précisé bientôt, a assuré le président du RTC, Raymond Dion.

Les firmes choisies, parmi près d’une quinzaine de consortiums en lice, sont de tous les horizons. «Les 14 consortiums étaient de nature internationale. On pense avoir eu comme groupes intéressés les meilleurs en Occident», a observé le maire de Québec, Régis Labeaume. Par exemple, l’entreprise Egis Rail, spécialisée dans le transport urbain et ferroviaire, a œuvré dans le projet de tramway à Paris et Nice. Quant au Groupe MMM, la compagnie canadienne participe au projet de train léger à Calgary.

Puis, une seconde phase est prévue: une étude d’avant-projet. Par la suite, le maire de Québec, Régis Labeaume, nomme ce volet, troisième étape, go, no go. «Ça prend un go, no go évidemment avec du financement, a commenté M. Labeaume. Quand est-il? Le ministre des Finances, M. Bachand, a dit qu’il ne pouvait pas entrevoir le financement de ce projet de cette nature-là avant cinq ans. Ça adonne bien parce que tout ce que l’on a à faire nous autre, ça va prendre cinq ans. Entre temps, on devra se servir de tout notre poids politique […] pour convaincre les gouvernements d’investir».

Une fois la décision prise, l’élaboration des plans et devis sera effectuée. La mise en place du tramway est planifiée pour 2026.

Le trajet prolongé à 35 km

Le parcours des deux lignes pourrait être plus long que prévu. Au lieu de 28,6 km, il est envisagé de construire le trajet jusqu’au campus Desjardins, le siège social du Mouvement Desjardins à Lévis. Le service de tramway serait donc offert sur 35 km. La décision sera prise à la suite de l’analyse des résultats de l’étude de faisabilité.

«On évalue la faisabilité, l’achalandage, les coûts, l’impact sur le développement à Lévis, c’est la même chose sur notre territoire à nous. Ça ne veut pas dire que l’on construit demain matin 35 km de tramway», a précisé le vice-président du comité exécutif à la Ville de Québec, François Picard. Si le tracé est prolongé, le coût évalué à 1,5 G$ pourrait gonfler. La valeur sera précisée dans les résultats de l’étude de faisabilité du projet de tramway.

 

Québec Hebdo

Organisations: Ministère des Transports du Québec, Hydro-Québec, RTC Egis Rail Groupe MMM Mouvement Desjardins Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec, Paris, Nice Calgary Lévis Campus Desjardins

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Gérald T.
    06 juillet 2012 - 23:15

    Je ne comprend vraiment pas pourquoi ils s`entêtent à promouvoir un projet aussi ridicule d`un Tramway au Québec . Un Tramway c`est dépasser . Juger par vous-même . Allez voir la vidéo de présentation d`un projet de loin supérieure à un Tramway. Sur Google ou YouTube , tapez : TrensQuébec et votez pour donner votre appui à ce projet de Monorail suspendu. Et débattons lequel des deux projets : le Tramway ou le Monorail TrensQuébec est le meilleur projet . À mon avis le Monorail TrensQuébec est de loin supérieur.Et j`aimerais bien entendre un promoteur du projet TrensQuébec débattre avec Régis Labombe ou un promoteur du Tramway pour que le monde constate que un des deux projets est vraiment ridicule et dépasser.

  • Rejean M
    05 juillet 2012 - 16:24

    Espérons que ce seras un rail surélevé et non sur la rue avec la glace, la neige et tout. Malheureusement , ces genres de contrat lá ne se décide pas avec le bon sens, mais plutot avec des enveloppes brunes.... Sur la liste des consortiums, on peut voir qu'il y en as qui sont en cour présentement pour des dossiers de corruption. Toujour les meme bandit qui brassent des affaires. Je me demande pourquoi je ne fais plus confiance a ces gens lá... !