Développement et Paix sollicite Sylvie Boucher

Karine
Karine Bouchard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Campagne «Agissons pour des compagnies minières responsables»

La députée de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher, a récemment accueilli des membres de Développement et Paix, dans le cadre de leur campagne d’éducation «Agissons pour des compagnies minières responsables».

Développement et Paix sollicite Sylvie Boucher

Par le biais de la campagne, l’organisme demande notamment au gouvernement fédéral la mise en place d’un bureau de l’ombudsman et d’ «un cadre normatif canadien pour inciter nos compagnies minières à l’adopter dans leurs actions à l’étranger», souligne deux représentants de Développement et Paix, Roger Bélisle et Michel Laberge, par voie de communiqué. La requête a d’ailleurs été présentée à la députée de Beauport-Limoilou.

Le bureau de l’ombudsman servirait à recevoir les plaintes des collectivités où siègent des compagnies minières canadiennes. Un rapport et des recommandations seraient élaborés annuellement à la suite d’enquêtes.

Les deux demandes font suite au rapport consensuel de 2006, rédigé à la suite de consultations entretenues auprès des représentants de l’industrie extractive et des groupes civils.

Lieux géographiques: Beauport-Limoilou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires