Vos sous offerts sur un plateau d’argent aux richissimes pétrolières

Steven
Steven Guilbeault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Environement

Par l’intermédiaire des subventions fédérales et des allègements fiscaux, les contribuables canadiens envoient chaque année 1,38 milliards de beaux dollars à l’industrie pétrolière! Les gouvernements provinciaux de l’Alberta, de la Saskatchewan et de Terre-Neuve et Labrador allongent pour leur part un autre 1,42 milliards à ces pauvres compagnies. Pour une grand total de 2,8 milliards $. Ce sont là les données rendues publiques il y a une semaine par l’Institut international pour le développement durable. À l’heure où ces mêmes gouvernements appellent à des coupures de dépenses dans le cadre de programmes de restriction budgétaire, disons que tout ça est assez scandaleux!

 

L’Alberta reçoit 73% de toutes les subventions fédérales, soit plus que sa quote-part puisqu’elle produit seulement  67% de tous les hydrocarbures canadiens.

Les différentes subventions aux pétrolières se déclinent en 63 différents programmes! Et 49 % de toutes les subventions vont au développement de nouveaux gisements. C’est le contraire du bon sens.

 En même temps qu’il offre notre argent aux pétrolières, le gouvernement fédéral laisse tomber ses programmes écoÉNERGIE pour améliorer l’efficacité énergétique des résidences et encourager la production d’énergie renouvelable. C’est dans l’autre direction qu’il faut aller! Il faut, tranquillement d’abord, puis de plus en plus vite, briser notre dépendance au pétrole. C’est seulement en optant pour cette direction que l’on  réussira à ralentir le réchauffement climatique et à éviter les catastrophes qui nous pendent au bout du nez.

 Malheureusement, les gouvernements en question sont plus portés à encourager la production de combustibles fossiles qu’à respecter les engagements du pays en matière de réduction de GES. Pour le gouvernement de Stephen Harper, c’est un peu toujours la même histoire. Au G20 de 2008 tenu à Pittsburg, le Canada s’était engagé  à réduire puis éliminer ses subventions à l’industrie pétrolière. Une fois le sommet terminé et les feux des média éteints, Stephen Harper  continue, comme si de rien n’était, à engraisser ses amis les pétrolières!

 Il ne faudrait pas oublier tout cela aux prochaines élections fédérales.

Lieux géographiques: Alberta, Pittsburg, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marc Bergeron
    02 septembre 2012 - 14:46

    Guildbeault préfère les multi nationales en foresterie et mine pour nous polluer ainsi nous aurons une diminution du nombre de citoyen mort par la combustion de bois et sauverons la planète! Quel beau programe pour un théologien! Les partis politique mentent au nord. Plutôt dire le Plan Mort quand on regarde l'éconiomie ou le prix des métaux on fondu comme neige au soleil, des entreprises sous contractant au bord de la faillite, le prix du transport à exploser la Chine n'achète plus et l'Ontario premier compétiteur Quel beau Plan Mort! Dire que le PQ veut augmenter les redevances....éparpillement totale des promesses du PQ. On se souvient. Les vieux partis doivent être décontaminés.M ieux vaut faire du ménage dans la bergerie qui dépense notre argent. Suivre les proposition de QS et CAQ pour limiter à 4 millions les campagnes électorale que Marois refuse. Minoritaire j'espère pour ne pas revivre ce que nous aons vécu avec Charest et Harper. Pensons-y. Mirage pour les régions le temps d'un vote,

  • Beaupré G.
    10 août 2011 - 22:16

    Pauvre Guilbeault, s'il n'y avait pas de pollution crée par ces pétrolières que tu décrit et tu n'aurait plus de job. Facile de critiquer mais qu'à tu fait de bon dans la vie toé.

  • felix09
    09 décembre 2010 - 18:22

    MON CHER AMI STEVEN OU VAS-TU LE PRENDRE TON PÉTROLE.... J'ATTENDS TA RÉPONSE