Il était une fois… une marmotte qui aimait les mots

Karine
Karine Bouchard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Entretien avec Céline Côté, écrivaine limouloise

La langue française, Céline Côté ne pourrait s’en départir! Les voyelles, les consonnes et les plus appétissantes syllabes… l’écrivaine ne peut y résister. C’est à l’aide de sa petite marmotte chérie, prénommée Mona, que la Limouloise amoureuse des mots transmet sa passion aux jeunes enfants.

Il était une fois… une marmotte qui aimait les mots

Les récits de Céline Côté revêtent les allures d’un conte de fée avec, pour personnages principaux, une marmotte qui se nourrit de lettres et le magicien gardien du jardin des «alphines», le portager où germe l’alphabet. «Une petite marmotte se met à manger des alphines. Elle fait des provisions de lettres. Mona est la seule marmotte à écrire des livres au lieu de dormir pendant l’hiver. Et elle n’a qu’une seule envie : rencontrer des marmots», d’expliquer Mme Côté.

En petite rongeuse qu’elle est, la pauvre Mona ne peut résister à l’envie de croquer dans une succulente voyelle ou une pétillante consonne. Et lorsque la marmotte engloutit une des 26 lettres de l’alphabet, des histoires prennent vie dans son petit tunnel. «Chaque histoire fait référence à la vie d’aujourd’hui, relate l’écrivaine. Les récits abordent diverses situations que les enfants d’aujourd’hui vivent, qu’ils habitent les grandes villes ou la campagne.»

La formule est simple : chaque livre de la série de 18 tomes se consacre à une ou deux lettres de l’alphabet. À titre d’exemple, dans Panique à l’école de Kim, les sonorités semblables sont rassemblées.

Question d’enjoliver le vocabulaire des tout-petits, un petit lexique explicatif des expressions utilisées tout au long du récit est annexé à la fin de chaque histoire. «J’aime parler avec des expressions. C’est ça, la vie du vocabulaire! J’ai inclus un lexique pour faire découvrir d’où viennent les diverses expressions.»

Les mots : un peu, beaucoup, à la folie, passionnément!

Après avoir valsé entre la composition et l’interprétation de chansons, la rédaction de scénarios et d’une panoplie de boulots et professions liés aux mots, la Limouloise s’est penchée sur l’écriture de livres pour enfants. Une avenue qu’elle a adoré – et adore toujours – explorer. «Les livres pour enfants permettent de redécouvrir ce que quelque part on savait déjà. Je dis toujours qu’un mot, c’est comme un bouquet qu’on offre à quelqu’un. Ce qui est prioritaire pour moi, c’est l’amour du français et le plaisir du vocabulaire. Ils ont beaucoup de choses à dire, les mots.»

Céline Côté est à écouler les derniers exemplaires de sa série «Histoires de marmots par Mona la marmotte». Voulant plus que tout rencontrer les gens – jeunes et moins jeunes – qui savoureront ses récits, elle propose de la contacter directement, pour se procurer les exemplaires, au 623-0386 ou par courriel au monalamarmotte@yahoo.ca.

Organisations: école de Kim

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires