Réduire le travail au jardin avec le paillis

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bien des gens hésitent à s’adonner au jardinage parce que «c’est trop d’ouvrage». Pour tant, il existe plusieurs solutions pour réduire la tâche du jardinier, dont la pratique du paillage, un procédé simple qui consiste à recouvrir le sol avec des matériaux d’origine végétale.

Le paillage est une méthode simple pour réduire les heures de travail au jardin. (Photo Textuel Plus)

Dans un jardin, le paillis freine la prolifération des mauvaises herbes, ce qui épargne bien des heures de labeur. Le paillis aide aussi à garder le sol humide et stabilise les changements de température, le sol demeurant plus chaud durant les nuits d’automne et plus frais durant les chaleurs de l’été.

L’épaisseur moyenne d’un bon paillage se situe entre 8 et 10 cm. Par ailleurs, il est très important d’éviter d’appliquer le paillis de façon à ce qu’il touche le collet de la plante. Il vaut mieux garder un rayon d’une dizaine de cm, question de faire en sorte qu’elle n’étouffe pas.

Quant à la période idéale pour son application, c’est l’état du sol qui commande le moment où il convient d’étaler le paillis plus qu’une date. Idéalement, ce travail se fait lorsque la terre est humide et déjà un peu réchauffée.

«Faut-il l’enfouir avant l’hiver?», se demandent certains amateurs. Non, surtout pas. Le paillis se décompose et s’incorpore peu à peu dans le sol qu’il contribue à enrichir. Il faudra reprendre l'opération au printemps suivant. (TP)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires