Tradition gourmande pour la fête du Canada

Viviane
Viviane Asselin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

600 œufs, 360 blancs d’œufs, 110 livres de sucre, 50 livres de farine et 90 livres de beurre – et allez savoir le nombre de calories: le gâteau qu’offre le Chef Jean Soulard du Château Frontenac pour souligner la fête du Canada a pris des proportions gargantuesques au fil des années. Les promeneurs de la terrasse Dufferin ne se sont toutefois pas laissé impressionner : en 40 minutes, il ne restait plus un seul morceau à distribuer.

La tradition, vieille de plus de 30 ans, connaît un succès constant auprès de la population de Québec et des visiteurs. Gourmandise, curiosité ou goût de la fête? Un peu de tout cela, si l’on en croit les citoyens interrogés. Du touriste qui se décide à faire la file après s’être enquis de la nature de l’événement, à ce couple qui apprécie l’ambiance familiale entourant les différentes activités de la fête du Canada, en passant par ces deux dames, Hélène et Carole, qui trouvent le gâteau toujours aussi délicieux d’année en année.

L’excitation se faisait déjà sentir avant l’arrivée de la pièce maîtresse à l’effigie du drapeau canadien, qui a été accueillie par un flot grandissant de murmures. Le temps de la déposer sur la table que déjà Jean Soulard et sa brigade en découpaient des morceaux et que les premiers arrivés recevaient leur part. La distribution s’est déroulée promptement, la quelque vingtaine d’employés du Château faisant preuve d’une rare efficacité.

Mission accomplie, donc, pour cette activité organisée par Fairmont Le Château Frontenac et Parcs Canada. Non seulement le gâteau a-t-il fait plus de mille heureux mais, selon le souhait de Parcs Canada, la terrasse Dufferin a enchanté la foule par sa beauté.

Groupe Québec Hebdo

 

 

Organisations: Parcs Canada, Québec Hebdo, Château Frontenac

Lieux géographiques: Canada, Québec, Dufferin

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires