Levée des restrictions d’arrosage et d’utilisation de l’eau potable

François
François Cattapan
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La pluie et le mauvais temps qui s'annoncent pour la fin de semaine n'ont pas que des mauvais côtés. En effet, la Ville de Québec confirme qu’elle lève à compter d’aujourd’hui les interdictions d’utilisation de l’eau potable émise en juillet dernier lors de la canicule et de la sécheresse qu'elle a occasionnée. Les pluies des derniers jours ont permis une remontée du niveau des réservoirs des lacs Saint-Charles et des Roches.

La Ville de Québec a levé son interdiction d'utiliser l'eau potable pour l'arrosage des jardins, pelouses et plate-bandes, aussi bien que pour le nettoyage extérieur des propriétés ou des automobiles. Toutefois, la pluie annoncée devrait suffire aux besoins des prochains jours. (Photo archives)

La Ville en a profité pour remercier les citoyens de l’ensemble de l’agglomération de Québec pour leur appui et leur respect des avis d’interdiction émis durant les dernières semaines. La collaboration exceptionnelle de tous a permis de préserver cette ressource précieuse.

Réglementation générale

La Ville rappelle que la réglementation habituelle sur l’eau potable demeure toujours en vigueur, notamment les articles concernant l’arrosage des pelouses :

6) L’arrosage, au moyen d’un système d’arrosoir automatique, d’un jardin, d’un potager, de la pelouse, d’un arbre ou d’un arbuste est permis entre 3 heures et 6 heures le dimanche, le mardi et le jeudi.

7) L’arrosage, par un autre moyen que ceux visés aux articles 5 et 6, d’un jardin, d’un potager, de la pelouse, d’un arbre et d’un arbuste est permis uniquement entre 20 heures et 23 heures les jours suivants :

- un jour où la date est paire, sauf le samedi, pour l’occupant d’habitation dont le numéro civique est un chiffre pair;

- un jour où la date est impaire, sauf le samedi, pour l’occupant d’habitation dont le numéro civique est un chiffre impair.

Inspection

Les citoyens qui ne respecteront pas la réglementation recevront un constat d’infraction. Lors d’une première infraction, le contrevenant est passible d’une amende minimale de 150 $ et maximale de 1 000 $. En cas de récidive, l’amende est d’un minimum de 300 $ et d’un maximum de 2 000 $.

Les citoyens peuvent obtenir de l’information sur ce règlement en consultant le site www.ville.quebec.qc.ca sous l’onglet «Environnement».

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires