13e Challenge de l’Espoir

Véronique
Véronique Demers
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Près de 75 jeunes pédaleront 500 km

Une animation peu commune a régné, mardi matin, à la Place d’Youville. Près de 75 jeunes de 13 à 18 ans des quartiers centraux de Québec étaient fin prêts à donner leur premier coup de pédale dans une expédition d’une semaine de 500 km en vélo-camping, à parcourir sur les routes des régions de Québec, Portneuf et la Mauricie.

Mais au-delà de tous ces kilomètres à franchir, les jeunes cyclistes auront l’occasion de tester leur autonomie, leur sens des responsabilités et leur motivation. Une quinzaine d’animateurs, sous la direction de l’instigateur de l’événement, Luc Richer, veilleront à la réussite du Challenge de l’Espoir.

Pièce de résistance

«Le Challenge est notre pièce de résistance. Ça conclut une batterie d’activités réalisées tout au long de l’année. Les cyclistes sont pour la plupart de jeunes immigrants qui sortent peu de la ville. L’expédition n’est pas juste une balade de plaisir; les jeunes devront apprendre à composer avec les difficultés. Ils pourront ensuite apprécier la réussite et être fiers d’eux», résume M. Richer.

Parmi les jeunes participants, Bryan en est à sa première participation. «Je vais pouvoir faire le défi en m’amusant avec mes amis. Les deux premiers jours seront peut-être les plus difficiles, mais j’ai fait 100 km en deux jours il y a trois semaines pour me pratiquer. Je suis prêt!», a-t-il lancé.

Rahim, de son côté, s’est dit plus qualifié que jamais. «L’an dernier, j’y étais. Ça a été difficile; on a eu des côtes à monter et on a fait 50 km de plus à cause des détours. Ça devrait être plus facile cette année», évalue-t-il.

Fierté à transmettre

Le député de Jean-Lesage, André Drolet, a donné un coup de pouce cette année à l’organisation en donnant une roulotte dans laquelle plusieurs bagages ont pu être entassés. «Luc est quelqu’un en qui j’ai confiance. Il fait un grand travail dans mon comté, entre autres dans son association avec le Patro. Il aide les jeunes qui ont parfois des difficultés scolaires à participer à des projets dont ils seront fiers», a-t-il souligné.

«Ce n’est pas juste une balade de plaisir, c’est un "challenge" pour que les jeunes apprennent à composer avec les difficultés.» Luc Richer, directeur général de Motivaction Jeunesse

Quelques parents étaient présents au départ de leurs enfants, mardi matin, dont Véronique Thiboutot, mère d’une adolescente. «C’est tout un défi pour eux; la responsabilité et l’autonomie seront deux aspects importants pour la réussite de ce défi de vélo», juge-t-elle.

Les quelque 75 cyclistes, accompagnés de motivateurs, de quelques bénévoles et Luc Richer termineront leur périple lundi prochain le 2 juillet au Domaine de Maizerets. Leur arrivée est prévue vers 16h.

Groupe Québec Hebdo.

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Domaine de Maizerets

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires