Restauration de 10,4 M$ au Collège François-de-Laval


Publié le 25 mars 2014

Le Collège François-de-Laval, appelé jusqu'en 2011 le Petit Séminaire de Québec, et le Pavillon Lucien Godbout vont subir une véritable cure de jouvence. Des travaux de restauration seront réalisés sur l'enveloppe extérieure des bâtiments patrimoniaux. Portes, fenêtres, corniches, parapet seront remplacés ou restaurés. Le coût de ces travaux est estimé à environ 10,4 M$.

Après la rénovation de la piscine, du petit gymnase, des trois laboratoires de science et la construction d'un quatrième, la construction du centre multimédia et la participation à la construction au terrain synthétique du Patro Rocamadour, qui est utilisé par les élèves du Collège, c'est au tour de l'extérieur du Collège François-de-Laval et du Pavillon Lucien-Godbout de se refaire une beauté.

En 2008, la Corporation du Collège François-de-Laval fait faire, par une firme d'architectes et une firme d'ingénieurs, un rapport sommaire d'expertise sur l'état des bâtiments en incluant la restauration de certains équipements de l'établissement scolaire. L'ensemble des coûts est alors évalué à 7,4 M$.

«Pour financer ces travaux, la Corporation lance, en avril 2011, une campagne majeure de financement dans le but de restaurer les édifices et de renouveler nos équipements dédiés aux services pédagogiques. Aujourd'hui, il reste la restauration des édifices», explique Marc Dallaire, directeur général de l'établissement scolaire. Lors de cette campagne, 8,1 M$ avaient été amassés et le coût des rénovations et des constructions d'équipements pédagogiques s'est élevé à 2,6 M$.

Une restauration de 10,4 M$

L'entente de principe, signée entre le ministère de la Culture et la Corporation, prévoit un soutien ministériel de 3,7 M$. Au printemps 2013, un appel d'offres public a été lancé pour engager le gestionnaire de projet, qui est le consortium STGM/MHPM.

Le rapport d'expertise réalisé en 2008 a été mis à jour par Genivar et par la firme Lafond Côté. «Ce rapport détaillé, déposé au conseil d'administration de la Corporation au début de l'hiver, nous indique l'état des bâtiments. Tous les étages ont été balayés par les professionnels. Ils ont enlevé des pierres. C'est rassurant, car il en ressort qu'au niveau structure, l'édifice est en très bon état. C'est un travail de maçonnerie. Les fenêtres, les portes, la corniche et les parapets sont à refaire ou à changer. Mais les coûts établis en 2008 ne sont plus les mêmes, ils sont plus élevés. On parle d'une rénovation qui tournera autour de 10,4 M$.», détaille M. Dallaire.

Actuellement, le conseil d'administration de la Corporation est en train d'élaborer le plan de financement de ces restaurations afin de concrétiser l'entente de principe avec le ministère de la Culture. «Est-ce que ça passera par une hypothèque ? Est-ce qu'il y aura plusieurs phases de travaux? Toutes sortes d'avenues sont envisagées», poursuit-il.

Il est trop tôt pour établir un échéancier des travaux de restauration. Ils pourraient débuter à l'été 2015. «C'est un avantage exceptionnel d'être situé dans un milieu comme celui-ci, au cœur du Vieux-Québec et du Quartier Latin. Le défi, comme administrateur, est d'entretenir les bâtisses sans l'aide du gouvernement. Nous sommes subventionnés à 47 %, mais il n'y a d'argent pour les frais d'entretien. Nous devons le faire à même les frais de scolarité et grâce aux généreux donateurs», conclut Marc Dallaire.

La restauration du Collège en chiffres

-500 fenêtres seront à changer

-100 fenêtres seront à restaurer

-7 portes seront à changer

Historique du Collège François-de-Laval

-1663 : Fondation du Séminaire de Québec par Monseigneur François-de-Laval

-1856 : Construction du Collège

-1918: Construction du pavillon Lucien-Godbout

-1987 : Les prêtres ont quitté les édifices et la gestion de l'école a été assurée par des laïcs en créant la corporation du Collège François-de-Laval

-1993 : La Corporation achète de l'édifice du collégial; l'édifice du collège François-de-Laval et le pavillon Lucien-Godbout

-1999: Le collégial cesse ses activités. L'édifice est revendu aux prêtres du Séminaire.

-2008: Étude sommaire sur l'état des bâtiments appartenant à la Corporation

-2011 : Changement de dénomination pour l'établissement scolaire. Le Petit Séminaire de Québec devient le Collège François-de-Laval.

 

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo