Sections

Maison Béthanie : le maire à la recherche du compromis


Publié le 11 juillet 2017

La Maison Béthanie est située sur la rue Couillard dans le Vieux-Québec.

©TC Media - Mathieu Galarneau

IMMOBILIER. Le maire de Québec, Régis Labeaume, estime que les résidents et le promoteur doivent mettre de l’eau dans leur vin afin de trouver une solution pour le développement de la Maison Béthanie, dans le Vieux-Québec.

«M. [Gilbert] Trudeau [le propriétaire, N.D.L.R.] travaille sur ses plans, nous à la Ville nous sommes en mode solutions. Je suis convaincu qu’on va s’entendre pour avoir le bon projet», a d’abord commenté le maire Labeaume.

Le premier élu a ensuite soutenu comprendre le point de vue des opposants la conversion de l’ancien couvent en un immeuble à logements de 20 espaces, principalement des studios. Dimanche, le projet a été rejeté à 93,8%. «Cette peur pour la location pour le tourisme, je la comprends. À partir du moment où le promoteur dit qu’il ne le fera pas, il faut le croire. En même temps, les gens sont libres. Il ne peut pas empêcher un locataire ou un propriétaire de condo de faire ce qu’il veut avec», a-t-il philosophé.

Puis, il a demandé à toutes les parties de se mettre d’accord pour que le Vieux-Québec puisse accueillir de nouveaux résidents. «Si on veut ramener 500 personnes dans le centre-ville, il faut qu’on soit tolérant», a-t-il soutenu.

Avec les informations recueillies par Marie-Pascale Fortier