Un jardin urbain donné au Pignon Bleu


Publié le 21 juin 2011
Dans l’ordre habituel: Nataly Rae, directrice générale de la Fondation communautaire du grand Québec, Gisèle Vézina, jardinière, ainsi que deux jeunes participantes du Pignon Bleu, Carine et Sara. À l’arrière-plan: Linda Tremblay et Jean Beauchemin, de la Fondation GDG, ainsi que le directeur général du Pignon Bleu, Richard Foy. (Photo Véronique Demers)

Le Pignon Bleu devient le cobaye d’un nouveau programme mis sur pied par la Fondation GDG et la Fondation communautaire du grand Québec: Mission Jardins urbains. L’organisme de la basse-ville oeuvrant auprès des enfants a été choisi pour participer à un projet-pilote visant à stimuler l’agriculture urbaine et lutter contre les îlots de chaleur.

«Nous pourrons ainsi offrir des aliments frais aux enfants tout en leur permettant de connaître l’agriculture urbaine. Il y aura donc un volet alimentaire mais également un aspect apprentissage des plus pertinents pour les jeunes» s’est réjoui Richard Foy, directeur général du Pignon Bleu.

Constitué d’une section toit-jardin et d’une section au sol, le jardin urbain du Pignon Bleu vient d’être mis en place par l’organisme à but non lucratif Les Urbainculteurs, ayant réalisé notamment le toit-jardin de la Maison de Lauberivière.

Grâce à ce projet-pilote de deux ans représentant un investissement de 8 000$ à 10 000$, la Fondation communautaire du grand Québec crée ainsi son premier PPPP (partenariat philanthropique publique privé).

«C’est un projet de concertation de tous les milieux. Nous devons travailler maintenant à améliorer la qualité de vie de notre communauté», a mentionné Nataly Rae, directrice générale de la Fondation communautaire du grand Québec.

L’objectif de Mission Jardins urbains est de permettre au moins à un organisme par année de se doter d’un jardin urbain et de s’assurer de sa pérennité. Créée en 2009, la Fondation GDG a pour principal objectif de générer des fonds pour des organismes de bienfaisance et des projets environnementaux.

Québec Express, membre du groupe de Québec Hebdo.