Des policiers sauvent un itinérant du feu de son abri

L’homme « pleurait et remerciait » les policiers


Publié le 29 janvier 2017

FAITS DIVERS. Le fait se trouver au bon endroit au bon moment a permis à deux policiers de Québec de sauver un itinérant de son abri en feu.

Deux policiers qui patrouillaient dans le secteur de la côte de la Potasse dans la Cité-Limoilou ont été alertés par une épaisse colonne de fumée qui semblait provenir d’une bande boisée qui borde la route, rapporte le lieutenant d’arrondissement de Sainte-Foy – Sillery-Cap-Rouge, Jean Pelletier.

Lorsqu’ils ont pu s’approcher des lieux, des flammes ravageaient un abri de fortune en bois construit par un itinérant bien connu des services policiers, raconte M. Pelletier, selon qui une chandelle que l’homme avait allumée pour se réchauffer serait à l’origine du feu.

Vu la difficulté d’accès des lieux et la présence de neige, les pompiers ont été appelés en renfort. Le malheureux n’était pas conscient lorsque les policiers se sont d’abord approchés de lui, ce qui porte à croire qu’il était intoxiqué par la fumée, poursuit le lieutenant. Lorsqu’il a repris ses sens pendant l’opération de sauvetage, Jean Pelletier souligne que l’homme s’est mis à pleurer et à remercier les policiers de lui avoir sauvé la vie. « Disons qu’ils ont été vigilants », résume le lieutenant.

Le sans-abri a été conduit à l’hôpital pour soigner des brûlures. Comme son abri, ses vêtements ont été brûlés par le feu. Le lieutenant Pelletier dit espérer qu’il puisse être pris en charge par un organisme rapidement. Récemment, « les patrouilleurs s’étaient assuré qu’il ait un logement adéquat », mais visiblement, le malheureux avait pris un chemin différent, indique-t-il.

TC Media