Sections

L'accusé de l'incendie mortel à Limoilou gardé détenu


Publié le 21 septembre 2017

Palais de justice de Québec.

©(Photo TC Media - Archives)

TRIBUNAL. Michel Lapierre devra attendre la suite des procédures en détention. Celui qui est accusé d'incendie criminel ayant fait deux morts dans un logement de Limoilou, cet été, n'a pas réussi à convaincre la juge Hélène Bouillon de le remettre en liberté à l'étape de son enquête sur cautionnement.

Les arguments de la Couronne concernant la gravité du crime ont prévalu sur ceux de la Défense évoquant le respect de la présomption d'innocence. Rappelons que le feu survenu dans la nuit du 27 juin dernier a coûté la vie à Guylaine Morin et Gérald Langlois. Déjà, les dates du 28 février au 2 mars 2018 ont été retenues pour la tenue de l'enquête préliminaire dans ce dossier.

TC Media