Sections

Le Centre québécois de lutte aux dépendances met en garde contre le fentanyl


Publié le 13 septembre 2017

La première fiole contient la dose mortelle d'héroïne alors que la deuxième contient celle de fentanyl.

©Gracieuseté/NHSP Forensic Lab - Bruce A. Taylor

L'arrivée récente du fentanyl au Québec préoccupe le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD).

L'organisme juge important d'informer le plus de gens possible concernant les effets hautement dangereux de cette drogue qui a fait des ravages dans l'ouest du pays.

Le centre a entrepris mercredi de diffuser dans la région de Montréal 20 000 dépliants informatifs sur cette drogue, ses effets et les actions à poser en cas de surdose.

Sa directrice générale, Anne Elizabeth Lapointe, souhaite que ce dépliant soit un outil de plus pour aider les intervenants, les travailleurs de rue et les organismes luttant contre les dépendances à sauver des vies.

Bien que les impacts du fentanyl soient moins importants au Québec qu'ailleurs au Canada jusqu'ici, le CQLD et ses partenaires disent garder un oeil sur la dispersion de cette drogue.

Ils soulignent que le fentanyl, qui est difficile à détecter, peut se retrouver dans bon nombre d'autres substances illicites à l'insu des usagers.