La météorologie, une science ?

Publié le 12 juillet 2016
Tribune libre (Photo TC Media – Archives)

S’il est un sujet d’actualité constant durant la période estivale, ce sont les prévisions météorologiques qui, en théorie, nous permettent de planifier une activité extérieure ou un voyage au Québec. Quel temps fera-t-il demain, dans trois jours ou dans une semaine ?

À cet effet, selon Wikipédia, « la météorologie est une science qui a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques... La météorologie moderne permet d'établir des prévisions de l'évolution du temps en s'appuyant sur des modèles mathématiques à court comme à long terme. » Toujours selon la même source, une science « est l'ensemble des connaissances et études d'une valeur universelle, caractérisées par un objet et une méthode fondés sur des observations objectives vérifiables et des raisonnements rigoureux. »

Or, force est de constater que la dite « science » erre fréquemment dans ses prévisions, non seulement à long terme mais aussi à brève échéance…une situation qui crée des frustrations légitimes à ceux qui se sont fiés aux météorologues pour prévoir leurs activités qui, parfois, ont engendré des sommes importantes qui se retrouvent carrément « à l’eau ».

En bref, à la défense des météorologues, Dame nature semble plutôt imprévisible par les temps qui courent compte tenu des caprices reliés aux changements climatiques…

Henri Marineau