Le roller derby, un sport à découvrir


Publié le 3 juin 2014

PATINS - Casque, protège-coudes, protège-poignets, protecteur buccal et genouillères, sans oublier les patins à roulettes, voici l'équipement de Nana Bistouri, Féline Dion ou encore Mitsou Bitchy. Ces filles jouent au roller derby.

«Le roller derby date des années 50-60 aux États-Unis avec des patins à roulettes quads. Ce sport a connu ses heures de gloire dans les années 70. Puis, il s'est essoufflé dans les années 80 et a disparu pendant une vingtaine d'années», explique Daphnée Cloutier alias Nana Bistouri.

En créant le Roller Derby Québec en 2010, avec les équipes des Duchesses, du Rouge & Gore et des Casse-Gueules, les joueuses ont conservé l'esprit loufoque de ce jeu. Dans le jour, elles sont soit médecin résidant en pédiatrie, éducatrice spécialisée, infirmière ou encore employée et elles deviennent Nana Bistouri, Booty Allen, Mitsou Bitchy, Féline Dion les soirs d'entraînement et lors des matchs. «On voulait faire un jeu de mots avec des personnalités. C'est un des rares éléments de spectacle qui persiste», explique celle qui pratique un sport depuis des années.

Outre un bon cardio, une joueuse doit «jouer en équipe, être déterminée car ce sport n'est pas facile, ne pas être trop peureuse car c'est un sport de contact», stipule la jammeuse des Duchesses.

Même si les joueuses enfilent une vraie tenue de combattante, les règles du jeu ont beaucoup changé depuis sa création. «Aujourd'hui, les contacts sont plus réglementés. Les coups à la tête, les coups de coude, les coups de poings sont interdits», précise celle qui est la co-capitaine de l'équipe des Rouges & Gores et qui joue dans l'équipe d'élite des Duchesses, 17e au classement national sur les 160 équipes.

Des matchs à Québec

Pour la saison 2014, les cinq matchs auront lieu à Québec. Le prochain se tiendra le 14 juin, à partir de 19h à l'aréna Bardy, dans Limoilou. En première partie, il y aura un match de Derby masculin avec Les Mont-Royals, de Montréal contre Les Slaugther Squad d'Ottawa. Puis suivra le match féminin, opposant les Duchesses aux Lumber Smack, de Moncton.

En attendant, les entraînements se déroulent les lundis, vendredis et dimanches au centre récréatif Saint-Roch.

 

Roller derby en bref

Ce sport se joue sur une piste ovaloïde

Une équipe se compose de quatre bloqueuses alignées et d'une jammeuse, l'offensive.

Les huit bloqueuses forment un peloton sur la piste. Les deux jammeuses suivent derrière.

Chaque jammeuse doit passer au travers le peloton de bloqueuses adverses.

Une équipe marque un point chaque fois que sa jammeuse dépasse les hanches d'une bloqueuse rivale. Elle peut marquer jusqu'à 5points

Une partie de jeu dure deux fois 30 minutes. Chaque demie partie est divisée en séquences de jeu appelées « jam» de 2 minutes.

Le club est à la recherche d'un local plus grand pour ses entraînements. Informations au rollerderbyqc.com.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo