Un Musée Royal 22e Régiment renouvelé au cœur de la Citadelle de Québec


Publié le 20 juin 2012
La responsable du projet de développement du Musée, Geneviève de Muys et le le commandant du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment et de la Citadelle de Québec, le lieutenant-colonel Simon Bernard, ont expliqué les grandes lignes du projet de réaménagement du Musée Royal 22e Régiment. (Photo Denis Fortin)

Question de fêter comme il se doit le 100e anniversaire du Royal 22e Régiment qui se déroulera en 2014, on a annoncé ce matin la réalisation de travaux de l’ordre 4,1 M$ au Musée, travaux qui permettront de quadrupler l’espace tout en augmentant de 5 % à 20 % les objets des collections présentés au public.

«Trois raisons nous poussent à réaliser ce projet de développement pour le Musée, a indiqué dans un premier temps le commandant du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment et de la Citadelle de Québec, le lieutenant-colonel Simon Bernard. Nous voulions d’abord que les visiteurs découvrent ou redécouvrent ce joyau touristique et culturel de Québec. On voulait aussi partager notre enthousiasme face à ce projet. Finalement, la rencontre d’aujourd’hui donne un avant-goût de ce que deviendra le Musée Royal 22e Régiment de la Citadelle de Québec. Avec ces travaux, nous pensons accueillir quelque 170 000 visiteurs par année d’ici les cinq prochaines années, soit une augmentation de 50 000 par rapport à la moyenne des dernières années.»

Les travaux d’agrandissement seront effectués dans la Casemate Est, située à l’entrée de la Citadelle. Le Musée Royal 22e Régiment répondra encore mieux aux besoins et aux préoccupations des visiteurs, multipliera les espaces d’exposition et deviendra assurément un espace avant-gardiste de muséologie militaire et de recherche au Québec.

«Cet endroit servait autrefois d’hébergement pour les soldats assignés à la Citadelle, mentionne la responsable du projet de développement du Musée, Geneviève de Muys. Le plafond du Musée est fabriqué des briques originales qui ont été importées d’Écosse lors de la construction de la Citadelle entre 1820 et 1850. Nous avons voulu garder intact cet aspect marquant du lieu où sera situé le futur Musée Royal 22e Régiment. On trouvera dans le réaménagement du musée une salle d’exposition permanente, une salle destinée aux expositions temporaires, une salle des médailles ainsi que divers services à la clientèle comme boutique, salles éducatives, etc. Cinq nouveaux employés seront embauchés d’ici le premier novembre prochain. Une fois les travaux terminés, nous aurons créé un total de 20 nouveaux emplois de même que 46 autres directs ou indirects.»

Une partie des 4,1 M$ nécessaires pour le réaménagement du Musée Royal 22e Régiment proviendra de la Direction Histoire et patrimoine de la Défense nationale.

«Le Musée Royal 22e Régiment est celui qui attire le plus de visiteurs par année des 69 musées qui sont sous notre juridiction, a précisé le directeur des musées militaires de cette direction, Michel Litalien. Le concept novateur du projet et les impacts qu’il aura sur le tourisme à Québec ont fait en sorte que nous avons décidé de financer le projet, car nous sommes assurés qu’il y aura d’importantes retombées pour le musée.»

Activités estivales

Les travaux de réaménagement effectués au Musée Royal 22e Régiment ne dérangeront en rien les activités estivales présentées à la Citadelle de Québec. On pourra ainsi découvrir la maquette du projet du Musée renouvelé ou visiter l’exposition permanente estivale 2012 intitulée «À la défense du territoire».

La relève de la garde (24 juin au 3 septembre), la retraite de la garde (vendredis et samedis de juillet et d’août), la visite nocturne à la lueur d’une lanterne de la Citadelle (de juillet à octobre 2012) et le spectacle de danse contemporaine «Je me souviens» (les samedis et dimanches du 14 au 29 juillet à 15 h) seront à l’affiche dans les prochaines semaines.

Il sera enfin possible d’assister le 30 juin à compter de 17 h au Concert gratuit sous les étoiles et le 4 août à 15 h au Spectacle du Plymouth Fife and Drums Corps.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo