450 jeunes taquinent la truite au Patro Laval !


Publié le 14 janvier 2014

Une cinquantaine d’élèves de l’école primaire des Jeunes-du-monde de Québec ont vécu, aujourd’hui, une expérience hors de l’ordinaire en taquinant la truite mouchetée dans le gymnase du Patro Laval. Un étang de pêche artificiel de 40 mètres carrés y était aménagé de toutes pièces afin de permettre à quelque 450 jeunes de plusieurs établissements scolaires de quartiers centraux de découvrir en cinq jours la pratique de cette activité de loisir.

Cette initiative pour le moins inusitée était organisée par la Fondation pour la sauvegarde de la truite mouchetée grâce au soutien financier du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, dans le cadre du Réinvestissement dans le domaine de la faune, programme relève et mise en valeur.

Pour l’occasion, la fondation était d’ailleurs heureuse d’accueillir la ministre responsable de la région de la Capitale nationale et députée de Taschereau, Agnès Maltais.

«Cette activité de sensibilisation permet à des jeunes, issus de milieux moins favorisés, de pêcher pour la première fois, d’apprivoiser le maniement de la canne à pêche et d’en apprendre davantage sur l’espèce, la truite mouchetée. Les règles de pratique de la pêche et de sécurité nautique leur ont aussi été enseignées», a souligné la directrice générale adjointe du Patro Laval, Sonia Pichette.

La nature en ville !

«Avec notre étang portatif contenant environ 700 truites, on déplace la nature en ville. On amène directement la pêche aux jeunes. C’est en vivant une première expérience de pêche que ces jeunes peuvent avoir la piqûre et développer une passion pour la pêche de la truite mouchetée. Pour nous, c’est aussi une façon de les sensibiliser sur la sauvegarde de l’espèce et le respect de l’environnement », a ajouté Claude Feuiltault, président de la Fondation pour la sauvegarde de la truite mouchetée.

Les poissons de l’étang qui n’ont pas mordu à l’hameçon ont été offerts à la Maison Revivre et à la banque alimentaire du Patro Laval. Un certificat de pêche, valide jusqu’à l’âge de 18 ans, a également été remis aux jeunes participants.