Le promoteur de la mine de nickel de Timmins encaisse et transforme ses propriétés d’exploration en une nouvelle société

Canada Nickel et Noble Mineral Exploration forment des coentreprises pour mieux aligner les projets en cours Canada Nickel, promoteur minier de la région de Timmins, a obtenu un prêt de 20,4 millions de dollars et …

Le promoteur de la mine de nickel de Timmins encaisse et transforme ses propriétés d'exploration en une nouvelle société

Canada Nickel et Noble Mineral Exploration forment des coentreprises pour mieux aligner les projets en cours

Canada Nickel, promoteur minier de la région de Timmins, a obtenu un prêt de 20,4 millions de dollars et prévoit céder certaines propriétés locales à une société d’exploration distincte et dérivée.

La société torontoise a annoncé cette semaine avoir conclu un emprunt auprès de son partenaire financier de longue date, Auramet International, d’un montant de 15 millions de dollars américains. L’argent est destiné à l’obtention de permis, à l’ingénierie et à d’autres activités liées à son projet phare Crawford, un projet avancé de sulfure de nickel au nord de Timmins.

Canada Nickel prévoit prendre une décision sur la construction d’une mine à ciel ouvert par Crawford d’ici la mi-2025, une fois qu’elle aura trouvé des partenaires de projet et des clients pour son matériel extrait, ces derniers sous la forme d’accords d’achat.

Canada Nickel a également annoncé qu’elle scinderait ses propriétés d’exploration dans la région de Timmins et dans la région en une entité distincte.

Le 5 juillet, la société a signé une lettre d’intérêt contraignante avec Noble Mineral Exploration pour former une coentreprise d’exploration privée dont le nom n’a pas encore été dévoilé. Chaque partenaire apportera un certain nombre de propriétés à une seule entité détenue à 80 % par Canada Nickel et à 20 % par Noble.

Canada Nickel a déjà conclu une entente de coentreprise avec Noble sur sa propriété Mann, où ils ont foré pour trouver du nickel, du cuivre et d’autres minéraux, au nord-est de Timmins. Mann et un certain nombre d’autres propriétés dans les cantons environnants viendront s’ajouter à la combinaison.

Cet arrangement permet à Canada Nickel de concentrer ses efforts sur le développement futur de Crawford et de placer ses propriétés d’exploration dans un portefeuille distinct.

Steve Balch, vice-président de l’exploration de Canada Nickel, dirigera la nouvelle société, qui comprend près de 2 000 claims miniers répartis sur 42 000 hectares. Il bénéficiera d’un financement initial de 5 millions de dollars fourni par Canada Nickel.

« Aujourd’hui est la première d’une série de transactions conçues pour libérer de la valeur de notre important portefeuille d’actifs », a déclaré le PDG de Canada Nickel, Mark Selby, dans un communiqué de presse.

« La création d’ExploreCo (un nom de substitution) facilitera la réalisation de la valeur future de ces propriétés qui ne sont pas actuellement reconnues dans la valeur marchande de Canada Nickel. Cette transaction permet également à la société de consolider les droits de surface, les claims restants et les brevets autour du projet Crawford Nickel Sulphide afin de simplifier le développement de Crawford et de nos futurs projets. »

Aucune date n’a été communiquée quant à la finalisation de cette coentreprise. Elle nécessite encore la signature d’un accord définitif et l’approbation d’organismes de réglementation comme la Bourse de croissance TSX.